Pointe Basse

Publié le par Antoine Miniours


Du 8 au 14 février, je suis parti pour la première fois découvrir l'autre côté de l'île : Pointe basse. Ce fût une semaine inoubliable sous un doux soleil d'été et en compagnie  de  gens  extraordinaires  que  je  suis  heureux  d'avoir  pu  découvrir  un peu plus. 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/PointeBasse.jpg

Voici la carte de l'île. Les trajets effectués sont en bleu et les différents sites présentés dans cet article sont indiqués par un numéro

 

Ma  première  découverte  a  été  le  champ  des  albatros,  une  gigantesque  plaine d'herbes  et  de  mousses  très  humide  sur  laquelle  des  centaines  de  couples  de grands albatros ont choisi de construire leur nid. J'ai eu la chance, avec Cathy et  Caro,  de  pouvoir  aider  Val,  notre  ornithologue,  à  les  étudier.  Depuis  des années,   les   ornithologues   identifient,   mesurent   et   baguent   des   couples d'albatros et leurs poussins. J'aurai probablement l'occasion de vous reparler du travail de Val.


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Alba%20(800x555).jpg

Mesure du bec d'un grand albatros (Point 1).

 

Le Champ des albatros se termine par des falaises qui plongent dans la mer.  Il existe  en  bord  de  falaise  un  petit  endroit  abrité  du  vent,  idéal  pour  une  pause casse-croûte. Devant nous, la Roche percée, le célèbre caillou formant une petite arche, semble flotter dans la mer. Au loin dans le prolongement de la côte, des petites dents de rocher se découpent. Ce sont les Moines, qui font partie de la pointe la plus à l'ouest le d'Ile de la Possession.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Moines%20(800x600).jpg

Devant les Moines et la Roche Percée (Point 2)  

 

Un  matin  nous  sommes  partis  avec  Cathy,  Caro  et  Alizée  pour  récupérer  des antennes de détection automatiques pour manchots transpondés, qui avaient été posées la veille à la Mare aux Eléphants. Il s'agit d'une manchotière de petite taille,  encaissée  en  contrebas  d'éboulis  et  de  falaises.  Le  nom  de  "Mare  aux Eléphants" vient du plan d'eau au milieu de la plage et du grand nombre d'otaries et d'éléphants de mer qui se reproduisent autours.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/MAE%20(800x600).jpg

La manchotière de la mare aux éléphants. (Point 3) 

 

Pour accéder à la Mare aux Eléphants, ils nous faut tout d'abord grimper sur la barre  rocheuse  appelée  "La  Queue  du  Dragon".  La  montée  se  fait  doucement depuis le Champ des Albatros en longeant des barres rocheuses d'où dévalent de fines  cascades.  Une  fois  arrivé  au  col,  la  vue  sur  l'ile  et  sur  la  mer  est incomparable  par  une  journée  ensoleillée  comme  celle  que  nous  avons  eu.  La descente vers la Mare aux Eléphants est un peu plus technique car il nous faut passer dans des éboulis assez raides. Mais quel plaisir de découvrir cet endroit rude et sauvage.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/ColMAE%20(800x600).jpg

Une petite pause au col (Point 4) 

 

Mais  une  des  principales  raisons  de  notre  séjour  à  pointe  basse  était  que  nous avions  à  y  faire  des  prélèvements  pour  une  étude  génétique  sur  les  gorfous sauteurs  et  les  gorfous  de  Macaroni.  Sur  un  grand  rocher  situé  au  "Jardin Japonais" se trouve une colonie mixte de ces deux espèces de manchots. Ils sont des centaines à nicher ici.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/JJAP%20(800x600).jpg

Devant les gorfous de Macaroni (Point 5) 


En ce moment, ces deux espèces ont des poussins suffisamment grands pour que l'on puisse leur prélever quelques gouttes de sang qui serviront pour des analyses génétiques.  J'avoue  avoir  rarement  vu  des  bestioles  aussi  mignonnes,  ils ressemblent  à  de  petites  peluches  couvertes  de  duvet  gris  et  blanc  et  sont  au moins aussi doux qu'ils en ont l'air.

 http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/GorfouCat.jpg

J'avoue être un peu jaloux lorsque Cathy s'en occupe tendrement ! (Photo de Gaël)

 

Par Antoine à Crozet le 17 février

Publié dans Crozet


L'Etoile Australe

Publié le par Antoine Miniours


L'Etoile  Australe,  c'est  le  nom  du  restaurant  de  Crozet,  où  Nico  et  Seb  nous mitonnent  chaque  jour  des  repas  variés  pour  le  plus  grand  bonheur  des gourmands.  Chaque  matin,  Nico  se  lève  à  quatre  heure  pour  préparer  du  pain frais,  que  nous  pouvons  prendre  au  petit  déjeuner  ou  pour  notre  casse-croûte quand nous partons sur le terrain.


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Boulanger.jpg

Le pain est encore tout chaud !

Nico  n'est  pas  boulanger,  mais  boucher  de  formation.  Cela  fait  maintenant  de nombreuses années qu'il vient régulièrement dans les TAAF en tant que cuisinier. Ses  nombreux  hivernages  l'ont  rendu  polyvalent,  il  sait  tout  faire,  du  filet  de légine mariné, à la pizza. Mais sa grande spécialité reste le rougail saucisse, un plat traditionnel Réunionnais.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Bechamelle%20(427x640).jpg

Ce soir nous aurons des endives au jambon et à la béchamel.

 

 

Seb, notre deuxième cuisinier, vient pour la deuxième fois dans les TAAF. Il y a sept  ans  il  était  sur  Kerguelen.  Son  rêve  est  d'ouvrir  un  jour  son  propre restaurant. Soyez en sûr, je vous donnerai l'adresse, je pense que ça vaudra le détour.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Crouton.jpg

Car Seb ne sais pas uniquement faire des croûtons.

 

Si Nico excelle dans la cuisine traditionnelle, Seb, quand à lui, est toujours en train d'expérimenter de nouvelles idées pour transformer les restes en délice. Il est par exemple le génial inventeur de la "Tartisoupe" une soupe à la tartiflette.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Soupe.jpg

Une bonne soupe de légume de Nico mixée avec de la tartiflette,voici une tartisoupe en préparation. 


 

Mais ce qui nous bluffe à chaque fois, ce sont ses desserts.  Religieuses, baba au rhum, sorbet maison, tarte tatin, on ne sait plus ou donner de la cuillère. Certains ont essayé de tenir une semaine sans prendre de dessert, pour garder la ligne après les fêtes. Ce fût un cuisant échec !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Patissier.jpg

Si  j'ai bien compris, ceci devrait devenir du pain perdu au myrtilles, j'attend de goûter ! 

 

Mais qui dit restaurant, dit salle à manger. Vous pensez bien qu'à nourrir tous les jours, matin, midi, et soir une trentaine de bouches affamées n'est pas de tout repos. Nous ne pouvons pas en plus leur demander de nettoyer et préparer la salle du repas. Deux personnes sont donc désignées chaque jour pour mettre la table et effectuer les tâches ménagères dans le bâtiment de vie commune. Une bonne occasion pour apprendre à connaître nos co-hivernants.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Serpiere.jpg

Un ours en peluche et un électricien de ménage. 

 

Par Antoine, le 27 janvier à Crozet

Publié dans Crozet


Manchots à puces

Publié le par Antoine Miniours


Il serait grand temps que je vous parle un peu du travail que nous faisons ici. J’ai été recruté pour le programme « Antavia », un nom qui vient d’antenne aviaire. Il s’agit en fait d’un dispositif électronique qui identifie automatiquement les manchots royaux et qui permet d’avoir des informations durant toute la vie de l’animal. Mais comme vous vous en doutez sans doute, avant de pouvoir être détecté, un manchot doit être marqué de façon à pouvoir être identifié par un système électronique. Pour cela, nous avons des transpondeurs. Ce sont des puces électroniques à insérer juste sous la peau, du même type que celles qui sont utilisées pour le bétail, les chiens et les chats.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Transpondeur_1.JPG

Les transpondeurs, adaptés à la taille des manchots, sont tout de même un peu grands pour un mini ours de 7cm !

 

Si pour les chats, les puces électroniques servent essentiellement à les identifier pour pouvoir retrouver leur maître ou les transporter en avion, pour les manchots cela nous sert à savoir quand un manchot sort ou rentre dans la colonie. Pour cela, des antennes de détection fixes sont installées aux trois entrées d’une partie de la colonie qui s’appelle la zone Antavia. Une fois équipé d’un transpondeur, un manchot sera détecté à chacun de ses passages. En interprétant les données obtenues nous savons si un manchot est dans la colonie ou en mer et, en fonction de la fréquence de ses allées et  venues nous pouvons savoir s'il couve un œuf, s'il nourrit un poussin…

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/ordi%20(800x534)_1.jpg

Le bureau, d'ou l'on surveille les allées venues des manchots


Pour nous aider, une équipe d’informaticiens et d’électroniciens travaille à Strasbourg pour concevoir et améliorer les systèmes de détection et pour développer des logiciels qui traitent et trient les données, nous permettant en quelques clics de tout savoir sur la vie d’un animal. Julien, l’un de ces ingénieux ingénieurs, est venu sur Crozet pendant un mois pour installer de nouveaux serveurs, pour vérifier le matériel et aussi pour mieux comprendre nos besoins et les difficultés du terrain. 

 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Julien_1.JPG

Julien, un électronicien de terrain 

 

Julien a aussi été d’une aide remarquable quand nous avions besoin de monde pour capturer et transponder (poser les puces électroniques) des poussins de manchots royaux, peu avant qu’ils ne partent en mer. En tout nous avons équipé plus de 500 jeunes manchots, de gros oiseaux qui peuvent faire jusqu’à 15kg. Aujourd’hui beaucoup d’entre eux sont déjà partis en mer, on espère les revoir dans la colonie dans trois ou quatre ans lorsqu’ils seront adultes.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Antenne_1.jpg

Très curieux les jeunes manchots viennent souvent nous aider pour l'installation des antennes de détection..     (Photo Serge)

 

Depuis que les poussins de l’an dernier sont prêts pour leur premier voyage en mer, nous nous occupons d’étudier les futurs parents. Les manchots adultes qui n’avaient pas à nourrir de poussin en novembre, couvent en ce moment leur œuf. Depuis hier, certains auraient même éclos !

 

Par  Antoine, le 14 janvier, depuis la base Alfred Faure

Publié dans Crozet


BONNE ANNÉE 2014

Publié le par Antoine Miniours


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/2014Antoine.jpg

                 Par Antoine Mini Ours, depuis la base Alfred Faure

 

Publié dans Crozet


JOYEUX NOEL

Publié le par Vincent Miniours


http://danklein.free.fr/divers/PC240622.jpg

Par Vincent le 25/12/2013

OP4

Publié le par Antoine Miniours


Dans le langage des Terres Australes Française, une OP désigne le passage du navire ravitailleur : le Marion Dufresne. Ce même bateau qui nous a emmené ici passe quatre fois par an pour livrer des vivres et du matériel. Il est aussi le navire qui transporte le courrier aux habitants de l'ile. Comment ne pas croire au Père Noël lorsqu'arrivent des lettres et des colis pleins de douceurs et petites attentions ?  

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Lettres%20(640x427).jpg

Merci à tous pour ce merveilleux moment d'émotion 

 

Durant l'OP tout le monde est donc réquisitionné pour aider au rangement des marchandises, accueillir les nouveaux venus et se préparer à recevoir pour les repas du midi une quarantaine de personnes supplémentaires qui débarquent pour une journée. Pas un seul d'entre nous n'y échappe, nous devons tous être de retour sur base au plus tard la veille de l'arrivée du bateau.  C'est  donc l'un des rares moments ou tous les habitants sont réunis...  Et on en profite pour organiser des fêtes, rire et prendre du temps tous ensemble et, si le temps le permet, faire une photo de groupe. 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Photo%20campagne%20%e9t%e9%20(640x427).jpg

La 50ième et la 51ième mission réunies le 10 décembre, la veille de l'OP. 

 

Si l'arrivée du bateau nous apporte beaucoup, son départ ne se fait pas sans larme. Une accolade, un signe de la main et l'hélicoptère emporte au loin ceux avec  j'ai partagé non seulement une île mais aussi un mois de ma vie.  

 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Helico%20(640x428).jpg

 

La sirène de la base répond à la corne de brume du Marion. Depuis la plage, nous voyons disparaitre le bateau au loin.  Il ne nous reste bientôt plus que le chant des manchots et les gargarismes des éléphants de mer. Quel bonheur de les retrouver après ces deux jours de folie ! 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Marionmanchot%20(640x427).jpg

Bon voyage !

Par  Antoine, le 17 décembre, depuis la base Alfred Faure

 

Publié dans Crozet


Escapade à Miniturama sur mer

Publié le par Vincent Miniours


Une fois de plus, Antoine, mon grand frère m'a laissé la charge d'assurer le reportage sur le village de Miniaturama sur mer. Le village s'est bien étoffé depuis ma dernière visite. Le nombre d'habitants a considérablement augmenté. Tant en humains, que en animaux, de compagnie er sauvages.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20004_1.JPG

 

C'est la première expo du village en bord de mer, qui plus est, dans la capitale du camping, à Argelès sur mer. Autant dire que le camping de Framboise était à l'honneur. 

 

J'ai d'ailleurs eu la chance d'être invité à déjeuner dans la caravane de Framboise. 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20camping%20004_1.JPG
Je digère, pendant que Framboise prépare le café
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20camping%20003_1.JPG
et que Jacky fait la vaisselle...
Après le repas, petite séance de bronzage sur la plage. Pas très efficace. Faudrait que je puisse enlever ma fourrure...
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20plage%20004_1.JPG
Avant l'heure de fermeture, j'ai visité la maison des oiseaux. Belles expositions, et à l'observatoire de l'étage, une belle vue sur des familles d'oiseaux nourrissant leurs petits.
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20oiseaux%20011_1.JPG
Une longue vue est  disponible pour voir les                             
oiseaux de plus près. 
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20oiseaux%20005_2.JPG


Après, un petit tour au square. Faire du toboggan,  jouer avec les bateaux dans le bassin.
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20square%20004_1.JPG
Malheureusement, je n'ai pas eu le droit de jouer à la pétanque. 

Pour le petit en-cas du soir, une bonne pizza du Tub à Pizza.
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Miniaturama%20march%e9%20007_1.JPG
Pas cher et bon.
Mais il n'y avait pas que Miniaturama à cette exposition. Beaucoup d'autres superbes réalisations, qu'il m'est impossible de toutes présenter ici. Je vais me contenter de quelques coups de coeur.
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/FONTAINE%20002_1.JPG
La fontaine de Trévi, ou l'on tourne le film « La dolce vita»
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Robots%20006_1.JPG
Le Jazz Band Galactica
http://spiderphat.free.fr/Antoine/2013/Miniaturama/Robots%20007_1.JPG
Un drôle d'engin que j'ai pu essayer.
Mais encore beaucoup d'autres choses. Il est possible de trouver plus de photos à l'adresse suivante: 
Egalement: ICI   

fait par Vincent Mini-ours à Argelès sur mer, le 13/11/2013

Publié dans Miniatures


Arrivé à Crozet

Publié le par Antoine Miniours


Voici une semaine que j'ai posé le pied sur ce cailloux où je vais rester un an. Le temps y est imprévisible, le vent quasi permanent nous apporte tantôt de la bruine, tantôt du soleil et quelquefois de la neige... Qui ne reste jamais longtemps !


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Luge.jpg

Une luge, une des nombreuses surprises trouvées dans mes malles, merci à tous pour ces moments d'émotion.

 

 

Souvent, les rafales de vent nous dévie de notre trajectoire. Elles nous font même tomber parfois et la bruine glacée nous pique le visage. il est bien difficile pour moi de ne pas m'envoler. Mais au moins une fois par jour, le soleil nous fait cadeau de sa présence. Parfois un furtif instant ou durant quelques heures, les rayons de lumière rendent l'endroit et la rencontre avec ses habitants, magique.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/manchots1.jpg

La plage et les plagistes, un bel après midi de printemps.

 

 

 Since one week, I'm on my little stone in the middle of nowhere : Crozet. I will stay there for one Year. Every days on weather forecast, you can see the sun, a cloud, some drops probably, a bit of snow... And a lot of wind ! Walking outside with icy little drops running in your face is quite painful, and you become wet even if you go from my house to the restaurant 100m further. For a little bear like me, It's almost impossible to stay on the ground more than one minute without flying away. But when the sun appear for a few minute or some hours, the landscape becomes magic.

 

Par Antoine, le 16 novembre depuis la Base Alfred Faure.

Publié dans Crozet


Le pied marin

Publié le par Antoine Miniours


Le 'Marion Dufresne' est finalement parti de la Réunion le 2 novembre. Depuis, la mer est calme, le ciel est bleu et il faut se méfier des coups de soleil lorsqu'on reste sur le pont. On a du mal à imaginer que nous sommes aux limites de la latitude qui porte le nom de hurlant, mais le capitaine nous signale que cela va bientôt changer. Au départ, nous avons croisé plusieurs groupes de dauphins qui jouaient avec l'étrave du bateau. J'ai aussi eu la chance de voir un groupe de poissons volants décoller et planer plusieurs dizaines de mètres. Notre arrivée sur Crozet est prévue pour demain après midi, j'ai hâte de découvrir l'île qui va m'accueillir une année entière.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Piedmarin.jpg

Quelques heures après le départ, je regarde s'éloigner l?île de la Réunion

 

 

The 'Marion Dufresne' has gone away from la Reunion the 2 november at 11am. At the departure I've saw a lot of dolphins, playing with the boat, and two days after, a group of flying fish jumping out of water. It's magic ! Since, we never leave the quite warm see and burning sun. How can I believe we will be on a sub-Antarctic island tomorrow afternoon ? But the Capitan already tell us a storm is coming soon.

 

Par Antoine, au milieu de l'océan, le 5 novembre 2013


Faux départ

Publié le par Antoine Miniours


Bonjour,
Me voici à bord du Marion Dufresne, qui est pour le moment toujours à
quai, suite à une panne moteur. La réparation est bien avancée, mais
nous ne savons pas encore quand se fera le départ. Nous sommes aussi
contraints par les marées et la disponibilités du bateau pilote.
Pendant que les mécaniciens s'acharnent dans le ventre du bateau, les
marins repeignent le pont et nous nous visitons un peu la Réunion.

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/MarionDufresne.jpg

Hello,
The Marion Dufresne is still in La Réunion, with us on board because
of a problem in the motor. But mecanicans are working hard and we hope
to leave as soon as possible. La Réunion is not so bad for a few more
holydays !
 
Par Antoine à La Réunion le 1 novembre 20013

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>