Fête de la nature

Publié le par Antoine Miniours


Samedi dernier a eu lieu la fête de la nature sur la base Alfred Faure. Au programme, une petite présentation des plantes et insectes le l'île, un concours photos et une soirée déguisée sur les thème da la Nature. Si la sortie nature est tombé à l'eau, ou plutôt a été coupée court par une grosse averse de grêle, le concours photo a été une réussite totale. Sept personnes ont présenté des images faites le jour même pour les six thèmes proposés : herbes folles, jeunes pousses, vieilles branches, invertébré dans son milieu, rapport Homme/nature et esthétique invertébrée. J'ai pour ma part servi de modèle à Cathy, qui a participé au concours. Une de nos photos a même été primée dans la catégorie vieilles branches. La remise des prix s'est déroulée avec tous les habitants de la base, transformés pour un soir en lapins, prairies, souches, oiseaux, brebis, millepattes, coccinelles, anémones de mer... Une bien belle soirée !

Vous pourrez sans doute en savoir bientôt plus sur cette journée pas comme les autre sur le blog du Discro. D'ici là, je vous présente les clichés que j'ai proposé au concours.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/HerbesFolles%20(800x534).jpg

"Herbes folles"

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Jeunepousse%20(533x800).jpg

"Jeunes pousses"

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Vieille%20branche%20(800x534).jpg

"Vieilles branches"

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/AnimalDansSon%20milieu%20(800x552).jpg

"Invertébré dans son milieu"

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/HommeNature%20(800x534).jpg

"Rapport Homme/Nature"

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Estetique%20(800x535).jpg

"Esthétique invertébrée"

 

Par Antoine, le 25 mai sur la base Alfred Faure

Publié dans Crozet


Mise à l'eau

Publié le par Antoine Miniours


Depuis quelques jours, nous apercevons le "Cap Horn I", un bateau de pêche, venu évacuer Joëlle notre médecin chef. Un autre docteur la remplace, le temps qu'elle se remette de sa mauvaise chute. Mais une tempête secoue la mer, et des vagues de plusieurs mètres empêchent la manœuvre. Le 17 mai, le vent retombe, les deux petites embarcations à moteur du bateau sont mises à l'eau, nous pouvons tenter l'embarquement. Mais c'est compter sans les algues, arrachées par la tempête qui bloquent les hélices. Devenues impossible à manœuvrer, les embarcations s'échouent sur le sable et les vagues  sont trop fortes pour pouvoir tenter une remise à l'eau.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Ariv%e9e.jpg

"Capitaine, les vagues sont trop fortes, on reporte l'embarquement !"

La mer ne s'est finalement calmée que le lendemain matin. Les deux embarcations qui avaient été remontées à l'abris des vagues sont mises en place, les moteurs vérifiés, les bagages embarqués à bord... 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Zodiac.jpg

Manchots, chionis et éléphants de mer restent insensibles à cette soudaine activité sur la plage.

Il est maintenant temps de dire au revoir à Joëlle et aux trois marins qui avaient passé la nuit sur base. Tous sont équipés de leur cirés et gilets de sauvetage, nous ne manquons donc pas de plaisanter sur le nouveau look de Joëlle !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Joelle.jpg

Joëlle, emmitouflée et bien équipée, prête pour le départ.

Tout le monde est à son poste pour mettre les deux bateaux à l'eau. On scrute la mer pour choisir le meilleur moment... Et c'est le top départ, les muscles se tendent et en quelques secondes le bateau est à l'eau avec à son bord, Joëlle et deux marins. Puis on recommence l'opération avec le deuxième bateau.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Embarquement.jpg

"Préparez vous, après cette vague on y va..."

Ca y est, la manœuvre s'est bien passée, les deux embarcations s'éloignent doucement vers le Cap Horn I qui les attend à l'entrée de la baie. Toute la base est là, face à la mer, faisant de grands signes pour souhaiter bon voyage à Joëlle et aux marins. Quelques minutes plus tard la corne de brume du bateau retentit et la sirène de notre base lui répond. Le Cap Horn I s'éloigne et disparait au loin dans la brume.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Au%20revoir%20(800x326).jpg

Bon voyage et à bientôt !

Par Antoine le 18 mai en Baie du Marin

 

Publié dans Crozet


Apprentissage au garage

Publié le par Antoine Miniours


Pour Serge, c'est un rêve d'enfant qui s'est réalisé le jour ou il a posé son sac sur la Base Alfred Faure. Et lorsqu'on lui demande comment il a entendu parler de Crozet, il répond : "Tout le monde connait les Kerguelen dans le Finisterre !" Car notre Chef Garage est un Breton de la pointe du Raz et il ne manquera pas de vous le rappeler en lançant des "C'est presque aussi beau que chez moi !" lors de ses sorties sur l'île.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Reparation.jpg

"Pour vivre heureux, vivons couchés!"

Le rêve de conquête de ces îles portant des noms aux consonances Bretonnes, il l'a longtemps cru impossible. Un jour, il s'est engagé dans l'Armée de Terre, fatigué de ces études qui le condamnaient à passer sa vie derrière un ordinateur. C'est bien plus tard qu'il est tombé par hasard sur une circulaire: l'armée recherche chaque année des mécaniciens prêt à s'engager pour 13 mois dans les TAAF. C'est comme ça qu'on le retrouve aujourd'hui dans la fonction de chef garage à Crozet.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Boulon.jpg

Toujours prendre le bon outil.

Cela peut sans doute faire sourire un garage sur une île qui compte à peine 5 kms de piste... Mais tout de même, Serge doit assurer l'entretien et le bon fonctionnement d'un cheptel comptant une grue 30 tonnes, un chariot élévateur tout terrain, un tractopelle, deux tracteurs, un 4x4, une mini pelleteuse, cinq remorques, et une dizaine de brouettes. Et n'essayez pas d'aller chercher moins cher ailleurs, personne ne peut le contredire lorsqu'il affirme être le meilleur garagiste à plus de 1000 kms à la ronde !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Fils.jpg

Réparation du système d'essuie glaces de la grue.

Pour mériter son titre de chef, il essaye de recruter des apprentis. Il espère développer un marché de réparation de raquette à neige qui serait en plein essor sur l'île. J'ai tenté ma chance avec Cathy, mais les débouchés ne semblent guère prometteurs et le métier pas vraiment adapté pour un ours en peluche.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Roue.jpg

Deux apprentis à l'essai

Quand à Cathy, elle s'est fait renvoyer après avoir été surprise en train de décorer la porte arrière du 4x4.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Peinture.jpg

Flagrant délit !

L'œuvre a finalement été acceptée par la communauté et à enrichi la collection de peintures sur véhicules commencée les années précédentes. 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Art.jpg

Une déjà bien belle collection.

Cathy a préféré retourner s'occuper des manchots à la plage plutôt que de réintégrer le garage comme cela le lui a été proposé. La voiture quant à elle arbore fièrement son œuvre, admirée par les chionis dont elle est à l'effigie.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Chionismob.jpg

La "chionis mobile " et un de ses admirateurs.

Par Antoine, le 2 mai, au garage de Crozet

Publié dans Crozet


Petit alba deviendra grand

Publié le par Antoine Miniours


Vous vous souvenez sans doute de Val, l'ornithologue avec qui j'avais pu approcher les albatros de Pointe Basse ? Lorsque j'étais les voir en février, ils couvaient de gros œufs blancs. Et depuis le 16 mars, des petites boules de duvet pointent leur bec, les poussins sont nés !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Albaval.jpg 

Papa albatros et son petit !

Val, qui a déjà recensé tous les nids de l'ile, retourne voir si tout s'est bien passé. Quelquefois, c'est la déception, nous nous retrouvons face à un nid vide. Il arrive qu'un oiseau inexpérimenté casse son œuf, que l'œuf ne soit pas fertile, qu'un des parents ait un accident lors de son voyage en mer ou peut-être qu'un prédateur soit passé par là... Mais très souvent, impossible de retenir un "ho qu'il est mignon", nous avons devant nous un adorable poussin tout blanc !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Poussinalba.jpg

"Un jour je serai le plus grand oiseau du monde"

 

J'ai eu la chance de pouvoir l'accompagner pour visiter les nids situés de la Baie du Marin à la Crique de la Chaloupe et autour de BUS... Une très belle balade le long de la côte découpée, sous un soleil radieux !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Sphynx.jpg

Devant la crique du Sphinx, un bel endroit pour faire son nid !

Val a maintenant contrôlé les 356 nids de grands albatros de l'île, il y retournera dans deux mois pour vérifier que tout le monde se porte bien et en septembre, pour baguer les poussins avant leur envol.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Cassecroute.jpg

La pause casse croute, entouré de Val et Steph.

Par Antoine, le 22 avril à Crozet 

Publié dans Crozet


Joyeuses paques

Publié le par Antoine Miniours


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Oeufs_1.jpg

Par Antoine, le 20 avril à Crozet

Publié dans Crozet


Attention Aliens !

Publié le par Antoine Miniours


L'invasion "d'Aliens" est l'un des plus grand risque pour la nature à Crozet ! Non, ne vous affolez pas, ici le nom d'Alien est donné aux espèces animales ou végétales non autochtones qui pourraient être ramenées par les bateaux de passage. Une petite graine entre les crampons des chaussures, un puceron dans la salade, une souris cachée dans une caisse... Ils sont ainsi des centaines à avoir débarqué sur l'île depuis que l'homme y met les pieds. Je suis d'accord, ces Aliens sont loin de nous faire peur, d'ailleurs la plupart d'entre eux meurent une fois sur place car ne sont pas capables de résister au climat très particulier de notre île. Mis il arrive parfois qu'une herbe ou une mouche se plaise, grandisse et prolifère. Cela devient alors un danger pour la flore et la faune locale, car ces Aliens peuvent alors devenir "espèces invasives" et se développer au détriment des espèces locales. Heureusement, la Réserve Naturelle veille !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/plantes%20(427x640).jpg

Mathilde à la recherche des plantes invasive

 

Mathilde, agent de la réserve naturelle de la mission 51, est spécialisée en plantes invasives. Elle sillonne l'île à leur recherche pour essayer de voir l'étendue des zones touchées et essayer de protéger les zones encore entièrement naturelles. Certaines espèces sont déjà partout depuis très longtemps, nous ne pouvons donc plus rien faire contre elles. Mais d'autres espèces commencent seulement à coloniser le milieu. On les retrouve alors essentiellement autour de la base où elles sont arrivées et le long des sentiers que nous empruntons. Pour limiter leurs propagation, nous ne sortons pas des chemins pour éviter de disperser les graines que l'on transporte sans le savoir. Quelquefois, il est possible d'éradiquer une espèce lorsque sa présence est très localisée.  Pour ce faire, Mathilde intervient en arrachant ou en brûlant régulièrement les plantes et leurs repousses jusqu'à ce qu'elles ne reviennent plus. Mais c'est un travail de longue haleine sur plusieurs années.

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Brulage%20(427x640).jpg

 

Pendant que Mathilde brûle, Mickael veille, un extincteur à la main

Et pour éviter ce travail, si on arrêtait d'introduire des espèces ? C'est plus facile à dire qu'à faire, mais on se doit au moins d'essayer ! Avant de venir ici, chacun a donc le devoir de respecter les règles de Biosécurité : il s'agit de nettoyer, d'aspirer et de désinfecter au mieux ses vêtements, ses sacs, ses chaussures... Et tout ce qu'il décide d'emporter. De même les fruits et légumes frais que nous recevons sont systématiquement nettoyés et traités avant d'être débarqués, et pour plus de sécurité, ils sont inspectés un par un à leur arrivée. C'est ce que nous appelons ici la "Manip Aliens".

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/ail%20(640x428).jpg

 

Avec Mathilde, Gaël et Emilie à la recherche des Aliens dans un carton d'ail.

 

C'est aussi Mathilde qui organise cela, aidée lorsque c'est possible par l'entomologiste de la base et de toutes les personnes volontaires. Les fruits et les légumes sont pris précautionneusement à l'aide de gants pour ne pas être abîmés. Nous regardons ensuite sous chaque feuille, dans chaque petit trou, si un insecte ou une graine ne serait pas caché. Chaque Alien trouvé est prélevé et mis dans de l'alcool.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Aliens%20(640x427).jpg

 

Notre "récolte" tient dans quelques tubes et un sachet plastique

 

A notre dernier ravitaillement, lors du passage du Marion Dufresne, peu d'Aliens ont étés trouvés. Quelques araignées entre les feuilles des ananas, des blattes dans les litchis et des pucerons dans la salade, la plupart d'entres eux n'ayant pas survécu aux traitements et au voyage. Toutes ces informations sont soigneusement notées et envoyés au siège des TAAF pour pouvoir améliorer les procédures.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Inventaire%20(640x426).jpg

 

Les résultats de l'enquète !

 

 

Par Antoine, le 11 avril à Crozet

Publié dans Crozet


Happy

Publié le par Antoine Miniours


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/P4021388.JPG

 

Salle comble pour la première représentation sur grand écran du clip 2014 des Crozétiens.

Clip visisble sur ce lien: http://www.youtube.com/watch?v=H5VOzNAONWE

 

Par Vincent Miniours à Wintzenheim 


Petit Caporal

Publié le par Antoine Miniours


Du 22 au 25 mars, je suis parti avec Cathy et Alex aider Mathilde pour un suivi des plantes invasives à Petit Caporal. Ce fût une très agréable randonnée, quatre jours de "vacances" qui nous ont fait beaucoup de bien après ces dernières semaines très chargées. Dans cet article je vais vous montrer quelques images des paysages que nous avons traversé.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/CartePetitCap.jpg

Notre trajet et les différents points d'où sont prises les photos.

 

Après une bonne heure de marche, nous arrivons au col de l'Homme à la pipe, d'où nous commençons à voir la Baie des Américains, aussi appelée BUS. Au loin la première petite bosse est le Morne Rouge. La cabane où nous passerons la nuit se situe un peu plus loin en bout de plage.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Hommealapipe.jpg

Le col de l'homme à la pipe.


Une heure plus tard, nous voici dans le cratère du Morne Rouge qui abrite le Lac sans Nom. Nous sommes bien sur une ile d'origine volcanique, mais cela fait bien longtemps que ces volcans ne sont plus en activité

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/MontRoss.jpg

Le cratère du Morne Rouge


Après une agréable matinée de marche, nous voici arrivés à la Cabane de BUS. Nous avons passé l'après-midi à visiter les alentours, un ancien village de phoquiers dont il ne reste quasiment plus rien, une grande plage où les manchots et les éléphants de mer viennent se reposer... Dans la nuit, une tempête s'est levée, nous avons donc décidé de rester un jour de plus à l'abri.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/BUS.jpg

La cabane de BUS


Le 24 mars, la tempête ayant fait place à une belle journée ensoleillée, nous sommes partis à l'aube. Après avoir contourné un groupe d'otaries, nous entamons la journée avec une belle montée à la crête de l'Alouette. Le soleil levant inonde les monts et les vallées d'une lumière magique, le paysage est époustouflant.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Alouette.jpg

La vue sur la plaine de la Hébé depuis la crête de l'Alouette


Nous descendons vers la baie de la Hébé et nous longeons une grande plage de sable. Des jeunes éléphants de mer jouent dans la rivière, des otaries sautent dans les vagues et les manchots, curieux se mettent à nous suivre.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Hebe.jpg

La rivière de la Hébé


Au bout de la plage, une grosse montée dans les rochers nous attend, mais au sommet, notre effort est très largement récompensé par un paysage dans lequel on ne serait pas étonné de voir évoluer des elfes et des dragons.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/PetitCap1.jpg

Arrivée sur la crête du Petit Caporal


Nous longeons quelque temps la crête, qui nous donne une vue sensationnelle sur les deux vallées, la Hébé que nos avons traversé et Petit caporal où nous allons descendre. La descente est un peu moins raide que la montée que nous venons de faire mais les pierres roulent sous nos pieds, il nous faut être très prudent.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Petitcap2.jpg

 Vue sur la Baie du Petit Caporal


Le fond de la vallée est recouvert de mousses gorgées d'eau, il nous faut chausser des raquettes à neige pour ne pas s'enfoncer et abimer ce superbe tapis vert. C'est de l'autre côté, sur une petite bosse bien abritée, juste sous les Monts Jules Verne, que quelques plantes originaires d'Europe ont colonisé, ne laissant plus de place à la flore locale. Il ne s'agit pour le moment que de taches bien localisées, mais ils ne faudrait pas qu'elles se propagent de trop. Notre mission consiste à les inventorier et prendre quelques photos pour les envoyer à notre retour au gestionnaire de la Réserve Naturelle de Crozet.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Petitcap3.jpg

Les Monts Jules Vernes depuis un tapis d'acena, une plante autochtone.


Nous voici au bout du chemin, le trajet retour sera tout aussi beau que l'aller... Après une nouvelle nuit à la cabane de BUS, nous rentrerons sur base. Merci Mathilde d'avoir bien voulu de notre compagnie pour ta manip.

 

Par Antoine à BUS, le 25 mars 2014

Publié dans Crozet


OP1

Publié le par Antoine Miniours


Lundi 17 et mardi 18 mars, le Marion Dufresne est revenu pour son dernier passage avant l'hiver Austral pour nous livrer en carburant, en vivres, en matériel et emporter les campagnards d'été. Ces opérations nous donnent beaucoup de travail. Pour ma part, ma mission était d'accueillir les visiteurs, de préparer la salle de repas et de guider les touristes à la manchottière... Mais le plus plaisant est bien l'arrivée du courrier, voici les images de son arrivée.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Courier1.jpg

Après 5 jours de bateau, lettres et colis descendent de l'hélicoptère dans de gros sacs.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Secu.jpg

Val, Dudu et Nico, s'occupent de la sécurité et du bon fonctionnement de ces opérations.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Courier2.jpg

 

Le courrier est trié à la gérance postale, tout ce tas nous a été destiné à Cathy et moi.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Departmarion.jpg

 

Après deux grosses journées, la sirène de la base répond à la corne de brume du Marion qui a levé l'ancre. Nous ne le reverrons pas avant fin août.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Courier3.jpg

 

La nuit est tombée, je suis épuisé, mais je ne peux résister à l'envie de voir ce que vous avez pu nous envoyer. Des lettres d'élèves qui suivent notre périple, des cartes de ma famille et de mes amis, souvent accompagnés de chocolat, de thé, de gâteaux, de livres, d'objets de décoration, de coupures de journaux, de musiques... Plein de petites attentions qui nous ont tellement fait plaisir, merci à tous !

Par Antoine, à Crozet le 18 mars

Publié dans Crozet


Premier trail de Crozet

Publié le par Antoine Miniours


Mercredi 5 février, un grand évènement sportif a eu lieu sur base, le premier trail de Crozet.  L'idée  a  germé  il  y  a  quelques  mois  déjà  dans  la  tête  d'un  petit  groupe  de personnes  qui  courent  régulièrement: "Et  si  on  organisait  un  semi-marathon  ?".  Mais courir  21kms  demande  de  l'entraînement,  surtout  sur  des  pistes  caillouteuses  comme celles de la base. Il a donc été proposé d'organiser un trail, accessible à tous, avec 3 distances possibles : 5, 12 et 21kms, à chacun de choisir la distance qui lui convient .

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Drapeau%20(640x427).jpg

Drapeau officiel du trail de Crozet

 

L'idée  n'était  pas  de  faire  une  course,  mais  de  relever  un  défi...  Ce  concept  m'a beaucoup  plu  et  je  m'en  suis  moi-même  lancé  un  :  participer  à  l'organisation  de  cet évènement et confectionner un cadeau personnalisé à chacun des coureurs. Avec l'aide de Cathy, Nico et Serge, j'ai donc passé plusieurs soirées à l'atelier pour fabriquer et graver des médailles en cuivre. 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Atelier%20(640x426).jpg 

Gravure des médailles à l'atelier

 

 Organiser  un  trail  signifie  aussi  penser  à  la  sécurité  et  au  ravitaillement.  Nous  avons donc  mis  en  place  3  stands  à  des  endroits  stratégiques  où  les  coureurs  passaient régulièrement  et  à  chaque  stand  une  radio  VHF,  des boissons,  du  sucre  et  un  duo  de supporters  attendaient  leur  passage.  Je  tenais  avec  Cathy  le  stand  de  la  base,  qui servait aussi de ligne de départ et d'arrivée. 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Depart%20(428x640).jpg 

Devant le stand de ravitaillement, juste avant le départ du 5kms

 

 Au final, 4 coureurs sont partis à 7h30 pour les 21km, 5 à 8h pour les 12km et 2 à 8h30 pour les 5kms. Le temps était ensoleillé et le vent faible, des conditions parfaites pour courir dans la bonne humeur. 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Course%20(640x427).jpg

Le départ des 12 kms

 

Pendant  que  les  autres  couraient,  j'effectuais  les  dernières  finitions  des  médailles pour l'arrivée...

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Medaille%20(640x427).jpg

Une médaille personnalisée pour chacun !

 

 A 10h30, tout le monde était arrivé au bout de son défi, fatigué mais heureux. Vous les avez bien méritées vos médailles, je suis fier de vous mes vainqueurs !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crozet/Equipe%20(640x428).jpg

Cro 51, une mission de gagnants !

 

Par Antoine, à Crozet, le 8 mars 2014 

Publié dans Crozet


<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>