Les oiseaux de le forêt de nuages

Publié le par Antoine Miniours


Une aventure dans un pays aussi extraordinaire que le Pérou, on a envie d'en parler. Et c'est ce que j'ai fait vendredi dernier à Holtzwihr devant plus de 100 personnes, qui se sont envolées avec moi dans un voyage au pays des souvenirs.


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Conf.jpg

Cathy avait un casque à micro, comme dans un hélicoptère !

 

Ce fut l'occasion de montrer de belles images des paysages qui m'ont entourés...


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Paysage.jpg

Ma vue préférée...

 

Des orchidées qui coloraient la forêt...

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Epidendrum%20secundum%20(9)%20(800x600).jpg

L'orchidée rose rose Epidendrum secundum

 

Des papillons qui me distrayaient de mon travail le long des routes...

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Lycnid%20(7)%20(800x600).jpg 

Déjà beau les ailes fermées, ce lycnid est bleu métallique lorsqu'il ouvre les ailes !

 

Des oiseaux aussi extraordinaire les uns que les autres.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Piafbleu.jpg

 Mon ami Tangara vassorii.


Et bien sur du travail en compagnie de mon équipe !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Equipe.jpg

      Cathy, moi (dans la poche, regardez bien), Johana, Gustavo, Nick, Wendy, Harry, Diego... (Photo de Gustavo)

 

Les longues heures de préparation pour cette présentation, plongé dans le tri des photos, m'ont remémoré tellement de choses. C'est bien sur les bon moment qui reviennent en mémoire, les moments de complicité avec des personnes si différentes de par leur origine, leur age et leur mentalité.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Saut.jpg

Jenny et Mélissa, même si elles ne font pas partie de notre équipe de travail étaient des élément importants à la bonne ambiance de la station ! (Photo de Mélissa)

 

Je me souviens aussi de l'équipe de gestion de la station de Wayqecha, des Péruviens toujours attentionnés et prêts à rire. Ma plus grande frustration est de n'avoir pu discuter réellement avec eux du fait de la barrière de la langue.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/GensW.jpg

Cuisinier, guide nature, agent d'entretient... Ces hommes savent tout faire !

 

Les Péruviens sont de gens extraordinaires de par leur accueil, et c'est bien eux, sans doute encore plus que les oiseau, qui me donnent envie de peut être un jour retourner visiter ce pays fabuleux.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Peruviennes.jpg

La gamine voulait absolument savoir si j'étais aussi doux qu'un bébé lama.

 

Merci à tous, collègues, rencontres et autres inconnus pour ces souvenirs inoubliables. Merci à vous tous qui êtes venus, le temps d'une soirée, partager avec moi ce formidable moment d'émotion. Et enfin un merci tout spécial à l'Association Pour la Protection de l'Environnement et du Cadre de Vie de Holtzwihr (APPECVH) pour cet accueil, je reviendrai probablement vers vous.


Frog in the fog...

Publié le par Antoine Miniours


C'est confortablement installé devant la cheminée, dans le canapé du salon que je vous écris ce présent article. Les aventures dans la jungle sont bien finies, mais les souvenirs sont là, tout frais, prêts à être partagés. Et les souvenirs du Pérou, ce n'est pas seulement les oiseaux !

 

A la tombée du jour débute un doux concert. Mêlé aux stridulations de sortes de cigales, le chant des grenouilles débute pour ne s'arrêter qu'au petit matin. Ne vous attendez pas à des "Croa Croa" bien de chez nous, dans ces montagnes de nuages on entend plutôt des petits cliquetis, des "Tsick", des "Tuu"... Caché sous les feuilles c'est un univers inconnu qui m'attendait ! Alessandro, un herpétologiste Suisse qui vit depuis quelques années au Pérou nous a proposé de venir l'aider quelques soirées pour capturer des grenouilles à la lueur des lampes torches. 


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/capture.jpg

Une de mes proies


Une aubaine pour savoir un peu plus sur ces drôles de petites bêtes... Même si ce qu'on m'a appris n'est pas du plus réjouissant ! En quelques années, Alessandro a vu disparaître un grand nombre d'espèces, souvent endémiques. La cause ? Le célèbre champignon Batrachochytrium dendrobatidi, qui, depuis quelques années menace les grenouilles dans le monde entier. Toutes ? Non ! Car d'irréductibles grenouilles résistent encore et toujours à l'envahisseur. Quel est leur secret ? Auraient elles recours à une potion magique ? Et pourquoi pas ? Alessandro suspecte quelques bactéries symbiotiques d'aider ses petites protégées à lutter contre ce terrible pathogène. Son identification serait une aubaine et les grenouilles espèrent déjà voir en Alessandro un sauveur de la batracienité... Mais nous ne sommes qu'au début d'un travail titanesque. Chaque grenouille capturée est mise en contact avec le dit champignon après avoir prélevé un échantillon des bactéries épidermiques. On identifie ainsi les animaux résistants.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Decontamination.jpg

Séance de décontamination

      

Les bactéries prélevées sont mises en culture, individualisées, remises en culture puis stockées en tubes en prévision d'analyses en laboratoire. Ces manipulations doivent toutes être faites en conditions stériles, ce qui est assez folklo au milieu de la jungle ! La salle à manger des touristes est réquisitionnée et des lampes à huile tiennent lieu de bec bunsen...

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Labo.jpg

Le "labo"


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Culture.jpg

Ca vous fera un peu de culture...

 

"Mais que deviennent ces pauvres grenouilles capturées ?" me direz vous. Ne le cachons pas, certaines ne survivront pas à ces manipulations. Mais celles encore en vie seront relâchées près de leur lieu de capture après quelques bains antifongiques pour la décontamination. Et soyez en sur, dans la minute qui suit, on les entend déjà chanter. Sans doute clament elles la bonne nouvelle de la venue du sauveur à leurs congénères...

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Lacher.jpg

Au revoir petite grenouille !


Je tiens à remercier vivement Alessandro pour ces sympathiques soirées, il faut bien l'avouer, ça fait du bien quelque fois de voir autre chose que des piafs ! Sur ce, bonne année à tous, je vous souhaite bien du succès dans vos entreprises même les plus folles.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/bonne%20ann%C3%A9e%20Antoine.jpg

A l'étang du devin, autre paradis des grenouilles au printemps.

 

Par Antoine à Wintzenheim, le 2 janvier 2013


La dure loi de la jungle

Publié le par Antoine Miniours


Chaque matin, une partie d'entre nous part à la recherche de nids d'oiseaux aux quatre coins de la forêt. Il n'est pas facile de trouver un nid principalement composé de mousse dans une forêt d'arbres et de buissons quasiment entièrement recouverts de mousse ! Ils savent y faire ces piafs pour cacher leurs rejetons !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Nid1.JPG

 

Un nid se trouve dans cette image, qui saura le trouver ? Un indice : il est construit dans de la mousse !

Who can find the nest on this picture ? I help you, it's built in mosse !

 

Certains indices peuvent néanmoins nous aider, tel qu'un oiseau sortant rapidement d'un buisson à notre passage, un couple cantonné toujours au même endroit ou encore un adulte portant de la nourriture ou du matériel de construction dans son bec. C'est alors que l'enquête commence, il nous faudra parfois revenir plusieurs fois pour enfin trouver le nid tant recherché. Espérons aussi qu'il soit accessible, peu d'entre nous ont la chance de savoir voler !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Nid2.JPG 

 

Ca y et, j'en ai trouvé un !

Yesss, I've find one !

 

 

Quelquefois nous découvrons des nids vides. Se pose alors la grande question : est il actif ? Une astuce est de déposer une feuille en son cœur. Si le lendemain elle n’y est plus, on a de fortes probabilités d'y trouver des œufs dans les jours suivants.  Avec un peu de chance, un beau jour, comme au matin de pâques, on découvrira l'œuf confortablement installé dans son berceau.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/oeufs.JPG

 

Voici des œufs de tapaculo... Comment de si gros œufs peuvent ils être pondus par un si petit oiseau ?

There is tapaculo's eggs... How so big eggs can come frome so tinny birds ?

 

 

 

Débute ensuite l'euphorique attente du grand jour où l'on verra pour la première fois le poussin tout rose, juste éclos. Après s'être extasié devant l'adorable espèce de petit dinosaure moisi, il nous faut surveiller la croissance et l'évolution du bébé. Nous revenons donc tous les deux jours prendre diverse mesures et de nombreuses photos du petit chérubin. Et puis, un matin, plus personne au nid. Hé oui, que d'émotion... C'est avec la larme à l'œil que nous constatons que celui que nous avons dorloté comme notre propre enfant, vole maintenant de ses propres ailes.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/B%C3%A9b%C3%A9rose.JPG

 

Fait dodo petit poussin de bruch-finch

Sleep well bruch-finch's chick

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/moisi.JPG

Vous ne lui trouvez pas un air de dinosaure moisi ?

He looks like a mouldy dinosaur?

 

 

Mais cela ne se passe pas toujours ainsi. Il arrive que de cruels prédateurs visitent eux aussi les nids de nos protégés. Et, je ne crois rien vous apprendre, ce n'est pas pour vérifier l'état des œufs ou suivre la croissance des petits, mais après leur passage nous retrouvons un nid désespérément vide avant l'heure. C'est alors le piège photo qui nous renseigne sur l'identité de ces ogres... Manger, être mangé, telle est la dure loi de la jungle !

 

 http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Rat1.JPG

 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Rat2.JPG

 

Le coupable : un rat ! Vous pouvez voir briller son œil tyrannique dans l'obscurité.

It was a rat ! You cann see his tyranic eye un the darck.

 

 

Par Antoine à Wayqecha le 28 octobre 2012

 

 

 

 

 

 



En pays Inca.

Publié le par Antoine Miniours


A Wayqacha, notre periode d'entrainement touche à sa fin et très bientot debutera la saison de reproduction des oiseaux. Chaqun doit choisir si il fera plutot du baguage ou de la recherche de nids. Jaurais préféré pouvoir participer aux deux projets comme cela se faisait les années précédentes…  Mais il me reste plusieurs mois pour vous expliquer en quoi consiste mon travail, permettez moi ici de vous raconter mon tout dernier périple en pays Inca.


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Zamis.JPG

 

Voici, de gauche à droite, Cathy, Harry et Melissa, mes complices durant ce superbe voyage.

From the left to the right, I present you Cathy, Harry and mélissa, my complicites durring this fantastic hollydays.

 

 

Nous avons eu droit dernierement à une semaine de vacances bien méritée, une belle oportunité pour visiter la région. Je suis parti avec Harry et Cathy rejoindre Melissa à Cusco. La vieille ville de style Espagnole est construite sur l'ancienne ville Inca de laquelle quelques murs subsistent. La région n'étant jamais plate longtemps, les montées dans les ruelles escarpées permettent de fabuleux panoramas sur l'ensemble de la ville.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Cusco.JPG

 

Reprendre son soufle et admirer le paysage

A nessescary break with beautifull landscape

 

 

Bien que Cusco nous ait aussi offert une belle diversité d'oiseaux très différents de ceux rencontrés à Wayqecha, ce ne fut pourtant pas suffisant pour rassasier notre appétit de nouveauté. Nous avons donc pris la direction de la réserve naturelle d'Abra Malaga, située près d'Ollantaytambo. A 4300 m d'altitude, je peux vous assurer que l'on soufflait lors de nos petites grimpettes, mais que le paysage en valait le coup ! Un lever de soleil flamboyant sur le sommet enneigé et des centaines d'oiseaux nous ont fait un accueil extraordinaire dans cet environnement fabuleux. Le seul bémol de ce périple est de ne pas avoir trouvé la forêt de Polylepis tant convoitée, mais si l'occasion nous le permet, nous espérons bien faire une nouvelle tentative.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/AbraMalaga.JPG

 

Oui, c'est bien de la neige au sommet, je suis heureux d'avoir emporté mon poncho.

We are not so far from the snow... I'm happy to weare my poncho

 

 

Lors de notre passage par Ollantaytambo, il nous a été impossible de résister à l'attrait des superbes ruines Inca qui dominnent le village. J'avais déja entendu parler de la précision de leur architecture, mais je n'aurais jamais imaginé cela aussi impressionnant. De gigantesques blocs de pierres taillées s'emboitent comme un puzzle pour former des mur aux formes parfaites.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Mur.JPG

 

Chaque pierre a sa place unique dans ce robuste assemblage

Every stonehas an unique place in this giant puzzle

 

Ces merveilles nous ont bien mis en apétit pour partir à la conquête du Machu Picchu. Je me souviendrai toute ma vie de ces ruines magiques au milieu d'un paysage époustoufflant... Mais aussi des 1000 mêtres de dénivelé en escalier pour atteindre le sommet !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Machupicchu.JPG

 

Petite pause après la belle grimpette jusqu'au sommet à gauche sur la photo.

Amising place for a break after 1000 m of stears climbing !

 

Plongés dans ce site particulierement bien conservé, on se prête facilement à imaginer l'ambiance du village d'antan, les cultures en terrasses, l'odeur du "cui" (cochon d'inde)  grillant au feu de bois... Je me suis senti Inca durant quelques heures, ce qui m'a beaucoup aidé pour aprivoiser un lama !


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Lama.JPG

 

Il est plutot doux, je m'en ferai bien une écharpe !

I feel myself more Inca since I've pet a lama

 

 

 

Par Antoine, à Wayqecha, le 4 octobre 2012


Vincent Miniours à Miniaturama sur Mer

Publié le par Antoine Miniours


 

Ce jour est un grand jour: du fait de l'absence de mon grand frère Antoine, actuellement en voyage d'étude au Pérou, j'ai pu faire mon premier reportage tout seul. En l'occurrence, pour le grand rassemblement annuel de Miniaturama sur Mer, village aléatoire, de situation géographique indéterminée. 

 Cela fait maintenant plusieurs années, que j'ai la chance d'accompagner Antoine pour son reportage annuel, et d'année en année, le village s'étoffe, et devient de plus en plus beau.  Et c'est encore plus vrai cette année. Avec nombre de nouvelles constructions.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Vincent%20moto_1.JPG

Maison des oiseaus, atelier de maisons de poupées, maison à louer


Les quais grouillent d'activité: promeneurs, cyclistes, véhicules en tous genres, filets de pêche qui sèchent, et surtout, la présence à quai d'une baleinière, qui propose des sorties en mer, et attire l'œil de nombreux passants. 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Vincent%20baleini%C3%A8re2_1.JPG

La baleinière à quai


Depuis cette année, le village dispose de son point info tourisme, qui permet aux touristes de profiter au mieux de toutes les infrastructures du village.


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Vincent%20info_1.JPG

Point info tourisme, à côté de l'arrêt de tram


 La plage, point de rencontre de tous ceux qui veulent profiter du sable et du soleil, mais aussi des affamés, car c'est ici que stationne le camion pizza: un authentique HY Citroën des années 1950, avec son four à bois.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Vincent%20plage_1.JPG

Le camion -pizza à la plage


A noter également la présence de quelques belles caravanes, comme cette antique Airstream, sur un terrain de camping très fleuri, et très agréable.

 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/IMG_5688_1.JPG

Caraavane Airstream (grise)


En point d'orgue de ce week-end, l'inauguration du monument dédié au fondateur du village, Vincent 1er, (mon homonyme...) en présence de Madame Micki, la Mère du village.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Vincent%20vincent_1.JPGInauguration de la statue


Par Vincent à Miniaturama sur mer le 30 septembre2012


 


 


Wayqecha

Publié le par Antoine Miniours


 

Wayqecha ! Ce nom veut dire ami en Quechua... Ca tombe bien, je sens que je vais m'en faire ici au sein de la station biologique.

La station de Wayqecha se situe à l'entrée du Parc National Del Manu, près de la route de terre qui descend la vallée jusque Pilcopata. Ici, à 2950 mètres d'altitude, se côtoient étudiants, chercheurs et touristes, dont la passion commune est l'observation de la nature exceptionnelle qui nous entoure. Oiseaux, amphibiens, orchidées, chacun y trouve son compte dans un cadre de vie quasi luxueux. Les petites cabanes avec chambre individuelles et douches chaudes entourent un sauna en matériaux naturels et une grande cabane restaurant d'où l'on peut accéder à Internet très bas débit entre 18 et 21h. Ce n'est bien sûr pas là que j'habite, mais je peux tout de même venir y profiter d'Internet, d'une douche chaude ou même participer à l'entraînement de foot de la semaine.

a

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Foot.JPG

L'équipe de Wayqecha.

Wayqecha soccer team.

a

a

A un peu plus de 20 minutes de marche, notre campement est situé bien au chaud dans un creux de vallée loin de la route. Pour y accéder, un petit chemin à flanc de montagne nous fait traverser une  forêt très humide avant d'arriver à une zone plus sèche où nous avons planté le camp.

 a

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Jardin.JPG

aDerrière ce portail, notre jardin. Dans 5 minutes nous seront chez nous.

Our garden starts behind this door. After 5 minutes walking we arrive at house.

 

a

Neuf tentes et une cabane en bois en guise de cuisine et pour entreposer le matériel. Nous aurions du bénéficier d'une plate-forme couverte pour installer nos tentes, mais celle-ci n'a pas été terminée avant notre arrivée. Certains d'entre nous ont donc installé une bâche en plastique pour protéger la tente du soleil... Cela permet aussi d'isoler un peut plus du froid de la nuit et de laisser la porte ouverte pour aérer sans que tout soit trempé en cas de pluie. 

 

a

a

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Maison.JPG

aMa maison, je la partage avec Cathy, c'est la première à droite.

I share my house with Cathy, it's the first on the right.

a

a

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Chambre.JPG

aJ'ai élu domicile dans la pièce du haut, plus petite mais plus confortable. En plus c'est là que sont les réserves de chocolat !

I live in the room upstairs, smaller but more comfortable. And I'm near the chocolate reserve !

a

 

C'est donc ici, dans les forêts autours du camp que nous baguons les oiseaux et cherchons leurs nids. Le travail dans un environnement aussi extraordinaire réserve de très bonnes surprises dont j'aurai l'occasion de vous parler dans de prochains articles. Mais le plus grand émerveillement est de se réveiller ici tous les matins. Même si le confort n'est pas optimal, rares sont les ours en peluche qui peuvent se vanter d'avoir une chambre avec vue sur le bassin Amazonien !

aa

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Paysage1.JPG

aMon jardin...

My garden

 

 

Par Antoine à Wayqecha le 28 août 2012

 



Voyage outre Atlantique

Publié le par Antoine Miniours


 

Ca y est, je décole. Le sol Alsacien devient de plus en plus petit... Très vite nous traversons les vosges et comme d'habitude ce sont les nuages qui nous accueillent du côté Lorrain. Depuis là-haut c'est magnifique. Je me sent un peu comme un bisounours, si j'avais trouvé un arc-en-ciel, je serais sans doute allé faire un coucou aux spotteurs de Sion !

Plus tard je vois une grande étendue brillante au loin. Non, je ne me trompe pas, c'est bien l'Atlantique que nous longeons avant de franchir les pyrénées. J'ai bien essayé de regarder aux jumelles, je n'ai pas vu d'ours et encore moins de fourmilières détruites, je suis bien trop haut pour cela.

Après quelques heures à chercher mon chemin dans le gigantesque aéroport de Madrid, me voici enfin dans l'avion. Il fait déjà nuit depuis longtemps et je ne verrai le soleil se lever que 13 heures plus tard depuis l'aéroport de Lima. Le décalage horaire c'est un peu comme un voyage dans le temps !

 


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Bisounours.JPG

En passant par la Lorraine !

 

Après 24 heures de voyage, me voici enfin à Cusco. C'est dans un agréable petit hôtel que je fais la connaissance des autres personnes participant au projet. San Pedro, Panacoya ou Wayqecha, chacun est à la recherche des personnes affectées à sa station. Pour ma part, je n'ai rencontré ici que deux de mes futurs collègues, les autres étant soit déjà sur place, soit arriveront vers la fin du mois.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Hotel.JPG

Notre lieu de rendez vous, l'hôtel machin de Cusco

 

C'est tous ensemble que nous partons dans l'après midi pour une sympathique petite promenade à la découverte de Cusco. J'espère bien avoir l'occasion de revenir un jour ou je serai moins fatigué !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Cuzco.JPG

La voici, la capitale Inca.

 

Le lendemain matin 5h nous prenons le bus dans la sinueuse route de montagne qui mène au parc national du Manu où se concentrent nos recherches. Vers 10h, nous franchissons le dernier col des Andes. Devant nous dans le fond de la vallée, le grand bassin Amazonien se confond dans la brume. Dans 20 minutes nous serons à la station de recherche de Wayqecha, un peu plus bas à 2950 m d'altitude. C'est là que je passerai mes prochains mois !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Perou/Amazonie.JPG

Au loin l'Amazonie

 

Par Antoine à Waiqecha le 16 août 2012


Vacances !

Publié le par Antoine Miniours


Ha les vacances... Que c'est bon d'être de retour en Alsace après quelques mois pour retrouver la famille et les amis. A chaque retrouvaille les questions fusent. Comment c'est là bas ? Tu as emporté tes photos pour nous montrer ? Il y avait quoi comme oiseaux ? Tu n'as pas eu peur des grands ours ? Tu as mangé quoi ?


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Famille%20(800x534).jpg

Après midi en famille


Les vacances en Alsace c'est aussi l'occasion de faire des randonnées dans les Vosges. Caresser les vaches du Petit Ballon, observer les chamois du Hohneck ou encore se reposer près des cascades de l'Andlau c'est toujours un plaisir, surtout avec de bons amis.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Ce%20qu'on%20est%20beaux%20(800x534).jpg

Qui saura me retrouver ?


Bien sûr, je sus allé voir avec des copines ce qui se passait du côté du Rhin. Une belle occasion pour faire sortire la longue vue.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/obs%20(534x800).jpg

Par contre, nous avons compté plus de moustiques que d'oiseaux !


Le plus difficile durant les vacances c'est de préparer les bagages pour la prochaine mission... Mais la destination vaut bien cet effort, je m'envole lundi pour le Pérou. Cathy m'a engagé comme reporter pour son étude des oiseaux de la forêt de nuages, sur la station de recherche de Wayqecha à quelques heures de route de Cuzco.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/P%C3%A9rou%20(800x536).jpg

Depuis que je sais ca, je ne bois plus que du café Péruvien !


J'espère que vous serez nombreux à suivre cette aventure extraordinaire sur mon blog. Pour ne pas en manquer un seul épisode je vous conseil de vous inscrire à la newsletter qui vous préviendras automatiquement de la parution d'un article.

Allez, je retourne à mes valises !

A bientôt depuis le pays des Incas.

Par Antoine, le 3 août 2012 à Wintzenheim


La revedere

Publié le par Antoine Miniours


The plane is flying, the woodpasture looks so small now... I remember this day, four an half months before, from the same plane, I've seen this same landscape coverd of snow. It was the begining of a fantastic adventure in Transylvania. Fantastic, mainly because of you my collegues my friends, my "familly".


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Ine%20(800x534).jpg


At first, Ine, my boss... You are just the best one and an lovely friend in the same time.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Tibi%20(800x535).jpg


Tibi, always ready to joke, build a new world and complain about German plan.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Kuno%20(532x800).jpg

 

Kuno, our "grandfather".

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Sighisoara%205-04%20(9)%20(534x800).jpg


Marlene was a good complice for my free afternoon in Sihgisoara, and the best for holydays planning.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/IMG_7358%20(800x534).jpg


Remi, I'm sorry, I'v not found out how to kill you, now you should go in Antartica !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Sighisoara%2027-04%20(28)%20(533x800).jpg


Lunja, stayed only 2 weeks but it was enough to be charmed by this lovely smiling girl.

 

 

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Jaqueline%20(800x535).jpg


Jaqueline, the cutest PHD student I've never met !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Joern%20(2)%20(800x534).jpg


Joern, can you imagine he is the big boss, the senior researcher of the study ?

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Sibiu%20(9)%20(534x800).jpg


Joris, a good complicit for jokes and fights.


http://spiderphat.free.fr/Antoine/Ben-Alex%20(1)%20(800x533).jpg


Alex and Ben, always ready for a barbecue or a drink in Jo Pub

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Barbecue%20(5)%20-%20Copie%20(800x534).jpg


Ho yes we had good time together in the garden for the barbecue... (Jan, Joern, Marlene, Anna-Marie, Frieda, Ine, Alex)

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Barque.jpg


During the holidays... (Cathy, Joris, Ine, Remi, Anna-Marie)

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Adonis%20(8)%20(800x475).jpg


When we go together outside to see the flowers... (Remi, Lunja, Tibor, Ine)

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Ornitho%20(800x534).jpg


Or of course birds ! (Jannik, Joris)


Ine, Jaqueline, Marlene, Lunja, Andra, Anna-Marie, Mareike, Katerien, Laura, Kimberly, Doreen, Orsi, Tibi, Remi, Joris, Joern, Jan, Jannik, Scott, Cosmin, Arpi, Kuno, Markus, Dan, Joseph... Thanks everybody, I hope to see you soon


Aufwiedersehen, Goodbye, Au revoir, Búcsú, Vaarwel, La revedere

 

Par Antoine, le 10 juillet 2012, en vol entre Sibiu et Paris


La chasse à l'ours

Publié le par Antoine Miniours


Vous vous souvenez sans doute de ces traces d'ours croisées dans la neige quelques mois plus tôt ? Vous imaginez bien que par 32°C, la neige a depuis bien longtemps fondue, et la boue est tellement sèche que même un éléphant passerait inaperçu. Mais d'autres signes indiquent la présence de ces sympathiques à des enquêteurs avertis.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Crotte.jpg

Par exemple une crotte !


Il faut tout d'abord savoir qu'en cette période de l'année, en plus de dévorer les prunes et les cerises, ces terribles prédateurs kidnappent des centaines de larves de fourmis pour les avaler goulûment. Ces inqualifiables génocides laissent des traces, la fourmilière entière en est toute retournée, pas besoins de mener un interrogatoire poussé pour en connaître le coupable.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Formili%C3%A8re.jpg

Enquète criminèle en cours...


Il arrive aussi que ces dangereux hors la loi s'attaquent aux colonies de guêpes et d'abeille sauvages, privant celles-ci de leurs denrées et de leurs rejetons.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Guepe.jpg

Une famille entière décimée !


Le travail de notre équipe de police scientifique consiste à interroger un maximum de fourmis dans tous le territoire dans le but de localiser les zones où sévissent ces bandits. Avec Yan, puis Marlene, nous avons étés chargés de l'enquête au sein des 30 villages dont je vous avais déjà parlé.

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Marlenours.jpg

Nous formons une fière équipe !


Pour la noble cause, nous passons nos journées sous un soleil de plomb à escalader les coteaux escarpés, de l'herbe et des orties jusqu'au menton pour pister l'ours et compter les fourmilières entières et les fourmilières détruites. 

 

 

Pour résumer ça donne çà !


Ces efforts en valent la peine : imaginez notre excitations lorsque nous suivons les pistes d'herbe couchée de ces grosses peluches, découvrant sur notre passages des indices de présence d'il y a quelques heures voir quelques minutes à peine... Et soudain, un craquement dans les buissons suivi d'un souffle nous font sursauter. Il est là à 3 mètres de nous, de l'autre côté du buisson. Ce jour là je ne sais qui de moi ou de l'ours à eu le plus peur, mais nous avons chacun pris la fuite dans une autre direction !

 

http://spiderphat.free.fr/Antoine/Toutou%20(5)%20(800x534).jpg

Le seul ours que j'ai réussi à photographier est Rémi, notre ours domestique !

 

Par Antoine, le 6 juillet 2012 à Sighisoara


<< < 10 11 > >>