Navigation sur le Belem

Publié le par Vincent Miniours


J'ai eu la chance de pouvoir embarquer pour trois jours de navigation sur le trois-mats "Belem", ce que je rêvais de faire depuis bien longtemps.

 

 

 Trois jours superbes, à la voile sur la Méditerranée, avec soleil, et bon vent, jusqu'à 30 noeuds. Autant dire, qu'il fallait bien se tenir...

 

 

Avant l'appareillage, briefing de sécurité. Je ne suis pas persuadé que la bouée soit à ma taille. Mais je vous rassure, celle ci n'a plus qu'une vocation décorative. Elle a l'age du bateau : 120 ans.

 

 

Appareillage de Port-Vendres, et une fois quitté le port, tout le monde sur le pont pour hisser les voiles. Je ne suis pas sûr d'avoir été d'une grande aide... Je me sentais un peu petit, par rapport aux manœuvres...

 

 

4000 m  de cordages. Faut pas mélanger, chaque cordage a sa place, et surtout toujours bien les lover, et ranger, après chaque manœuvre,  sinon, les matelots ne sont pas contents. Et je les comprends, pour avoir passé 5 minutes avec l'un d'eux, à "détricoter" une écoute mal lovée. Heureusement que nous n'étions pas en situation d'urgence, et que nous avions un peu de temps...

 

 

Quel plaisir, de naviguer ainsi, à la voile sur un bateau pareil. Pas un bruit, si ce n'est celui des vagues se fracassant sur la coque, et le vent sifflant dans les espars.

 

 

Une de mes plus belles récompense a été le coucher du soleil, et ses splendides couleurs dans la voilure.

 

 

Mon rêve maintenant : remettre ça, peut-être dans d'autres eaux.

 

Par Vincent Miniours, le 31 10 2016

Publié dans Vacances


Commenter cet article

ours grizzly 06/11/2016 22:15

Comme tu as de la chance!